Alan

Moore

Né le 18 novembre 1953 à Northampton (Grande-Bretagne), ALAN MOORE est scénariste de bande dessinée et écrivain (Watchmen, V pour Vendetta et From Hell). Ses influences très diverses comptent des auteurs comme William S. Burroughs, Thomas Pynchon, Iain Sinclair, Michael Moorcock et H.P. Lovecraft. Anarchiste, il se présente par ailleurs comme un magicien et un adorateur de Glycon, une divinité-serpent romaine.

« Moore, âgé de 62 ans, a habitué ses fans du monde entier à son exigence, celle d’un historien, d’un scientifique et d’un chercheur. C’est en procédant ainsi qu’il a pointé le malaise politique des années 80, en détournant l’imagerie des super-héros américains dans la série des Watchmen, en un geste postmoderne qui inonde encore tous les blockbusters d’aujourd’hui. Dix ans plus tard, il imaginait une dystopie à l’ère fasciste avec V pour Vendetta, battue en brèche par un souffle anarchiste. Romantisme que l’on retrouve dans sa fresque victorienne sur Jack l’Eventreur, From Hell, autre géniale étude sur le mal.

L’homme aux 78 albums, qui s’est brouillé avec Hollywood après les adaptations de ses livres qu’il juge calamiteuses, est un être entier, extra-lucide, et il suffit de l’entendre s’exprimer de sa voix de stentor dans une conférence de presse pour en être persuadé. Son roman Jerusalem – titre en référence à un poème de William Blake – relève du tour de force romanesque, mais aussi de la magie.

Dans la tête d’Alan Moore (1/8)

Les Anonymous

 

Mise à jour…
  • Votre panier est vide.