Jean-Michel Espitallier

La première année

La chronique d’une disparition, qui enregistre la lente et calme approche de la mort, son surgissement, capté avec une rare acuité, puis la première année dans l’absence. Sans voyeurisme, mais avec parfois la crudité que suppose la grande intimité entre les corps, Jean-Michel Espitallier consigne, au fil des jours, les sentiments que la perte lui inspire.

Rappelant le Journal de deuil de Roland Barthes, mais aussi la précision des romans d’Annie Ernaux, ce récit poignant raconte le progressif effacement des traces matérielles qui évoquent l’existence de l’autre, faisant une place toujours plus vaste au souvenir.

Rentrée littéraire 2018

Les rencontres inculte de la rentrée

Jean-Michel Espitallier, pour La Première année
• 18 septembre à l’Arbre à Lettres Bastille (62, rue du faubourg Saint-Antoine, Paris XII) à 19h

— Camille Bordas, pour Isidore et les autres
• 14 septembre à L’Utopie (307, rue du faubourg Saint-Antoine, Paris XI) à 19h30
• 18 septembre, au Furet du Nord Saint-Quentin en Yvelines (Centre Commercial SQY Ouest, Montigny-le-Bretonneux) à 18h00
• 19 septembre, à Sauramps (Le Triangle, allée J. Milhau, Montpellier) à 19h00
• 20 septembre, au Méjean (Librairie Actes Sud, Arles) à 18h30
• 21 septembre, Librairie du Canal (3, rue Eugène Varlin, Paris X) à 19h30
• 22 septembre, Libraire Les Bien-aimés (2, rue de la Paix, Nantes) à 11h00

Iain Sinclair, pour Quitter Londres et Le Secret de la chambre de Rodinsky
• 3 octobre, au Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme (71 rue du Temple, Paris III) à 19h30
• 5 octobre, à la Librairie Charybde (129 rue de Charenton, Paris XII) à 19h30

Iain Sinclair au Musée d’Art & d’Histoire du Judaïsme le 3 octobre

À l’occasion de la parution en poche du Secret de la chambre de Rodinsky, d’Iain Sinclair et Rachel Lichtenstein, rencontre avec les auteurs au Musée d’Art & d’Histoire du Judaïsme, à Paris, le 3 octobre de 19h30 à 21h. Rencontre modérée par Olivier Lamm, journaliste à Libération.
Plus d’infos, ici.

André Markowicz à l’honneur du festival VO/VF

Rencontre avec André Markowicz et son Appartement  le samedi 6 octobre de 16h à 17h, à la salle de l’Orangerie, à Gif-sur-Yvette, dans le cadre du Festival VO/VF consacré à la traduction.

Mise à jour…
  • Votre panier est vide.