Aurélie

Serfaty-Bercoff

Diplômée en lettres classiques et à l’Institut d’Etudes Théâtrales de La Sorbonne, Aurélie Serfaty-Bercoff se destinait à la mise en scène mais sa rencontre avec Gérard Berréby, fondateur et directeur des éditions Allia, lors d’un stage a quelque peu modifié ses projets : c’est ici qu’il lui a proposé de devenir attachée de presse et d’apprendre les rudiments du métier. Et vogue donc pour une nouvelle forme de mise en scène : la promotion de livres auprès de la presse littéraire française et francophone !

Aurélie intègre ensuite pendant trois ans le service de presse des éditions du Rocher où elle rencontre l’éditeur Samuel Brussell, fondateur de la collection Anatolia, et défend les Prix Nobel Derek Walcott et VS Naipaul.

En 2006, elle rejoint le service de presse des Editions Actes Sud pendant 10 ans où elle s’occupera notamment d’écrivains comme Henry Bauchau (Prix Inter 2008), Jérôme Ferrari (Prix Goncourt 2012), Lola Lafon, Claro, Lyonel Trouillot, Claudie Gallay (Prix des lectrices de Elle 2009), Magyd Cherfi, Minh Tran Huy, Marc Biancarelli mais aussi d’auteurs étrangers comme Yoko Ogawa, Yu Hua, Daniel Kehlmann, Cees Nooteboom, Etgar Keret, Yoshua Kenaz, Paul Nizon, Per Olov Enquist et du succès mondial, la trilogie Millénium de l’auteur suédois Stieg Larsson… Aux Editions Rivages, où elle reste trois ans, elle accompagne James Ellroy, James Grady, Emily Saint John Mandel, Dennis Lehane, Céline Minard, Miguel Bonnefoy, Alexandre Civico ou encore Vivian Gornick.

 

 

 

Mise à jour…
  • Votre panier est vide.