Philippe

Aronson

Né à New York en 1967, parisien depuis vingt ans, Philippe Aronson a longtemps pratiqué le piano classique avant de se plonger dans « la chose littéraire ».

De 2000 à 2003, il a coédité avec Alexandre Gouzou la revue Les Épisodes, publiant, entre autres, Bukowski, Burroughs, Bove, Beckett…

Aujourd’hui, lorsqu’il n’écrit pas des nouvelles dans sa langue maternelle, il se consacre à la traduction. Il a ainsi traduit des œuvres importantes, de Matthew McIntosh, Zadie Smith, Irving Rosenthal, J.C. Amberchele ou Frederick Exley notamment.

Mise à jour…
  • Votre panier est vide.

ATTENTION : La boutique sera fermée du 13 juillet au 18 août — aucune commande ne sera honorée pendant cette période. Ignorer