Rolf Potts

La très mirifique et déchirante histoire de l’homme qui inventa le livre de poche

traduit par Mathilde Helleu

Emanuel Haldeman-Julius se noie dans la piscine de son jardin le 31 juillet 1951. Accusé de communisme par la presse américaine, il a été mis sous surveillance par le FBI de J. Edgar Hoover. Compte tenu de l’atmosphère qui règne en ces temps de guerre froide, on soupçonne qu’Haldeman-Julius a été assassiné car il était un espion soviétique ; d’autres, tablent sur un suicide – quoique le seul mot qu’il eût laissé fût une mauvaise blague à l’attention de sa femme.

Une fin étrange pour un homme qui, en seulement trente ans, était devenu l’un des éditeurs les plus prolifiques de l’histoire des États-Unis, diffusant 300 millions d’exemplaires de ses « Petits livres bleus » aux lecteurs américains de la classe ouvrière, vendus au prix modique de 5 cents et conçus pour tenir dans une poche de pantalon.

Auteur

Rolf Potts

Rolf Potts est journaliste, il écrit régulièrement dans le New Yorker, le Believer et Sports Illustrated.
  • ISBN : 9782360840502
  • Parution le 07/10/2020
  • 58 pages
  • 3.70

Mise à jour…
  • Votre panier est vide.