Fondation Quilliam

Les enfants de Daech

traduit par Jérôme Schmidt

Comment déradicaliser un enfant qui n’a connu, pour balises intellectuelles et affectives, que le seul horizon de l’État islamique ? Espions, kamikazes, combattants, recruteurs : ces enfants djihadistes sont ceux d’une génération perdue.

Alors qu’aucune sortie de conflit n’est encore envisageable dans la guerre contre l’État islamique, certains observateurs craignent que les enfants soldats n’aient atteint un niveau d’endoctrinement contre lequel aucune méthode de réhabilitation ne serait possible.
Pire encore, de larges programmes de « couveuses » de jeunes combattants ont été dévoilés : éducation dès le plus jeune âge d’une deuxième génération de djihadistes entièrement « purs » de toute influence extérieure à l’État islamique, développement d’outils éducatifs uniques et désensibilisation à la violence. Le think tank anglais Quilliam a étudié pour l’ONU et l’Unesco cette inquiétante préparation d’une nouvelle
vague de combattants à moyen terme, qui rappelle les Jeunesses hitlériennes et leur vocation à créer de parfaits Aryens ou, plus récemment, les méthodes du parti Baas dans l’Irak de Saddam Hussein. Documents à l’appui, ce livre blanc inédit a été cité en exemple dans toute la presse anglo-saxonne : CNN, CBS, BBC, The Guardian, etc.

Auteur

Fondation Quilliam

La Fondation Quilliam est un think tank britannique qui se concentre sur le « contre-extrémisme » et plus spécifiquement les causes du terrorisme islamiste. Son nom est (…)
  • ISBN : 979-10-95086-35-2
  • Parution le 24/11/2016
  • 144 pages
  • 15.90

Mise à jour…
  • Votre panier est vide.