Philippe Marczewski

Un corps tropical

Dans une ville du Nord, un homme sans grandes qualités se découvre un imaginaire exotique en plongeant dans la piscine à vagues artificielles d’un parc tropical. Séduit par cette ambiance humide et chaude, son corps palpe un bien-être inconnu. Le jacuzzi éveille en lui des désirs de tropiques, et l’impression de fuir sa vie morne et banale.
Lorsqu’il accepte de livrer un colis à Madrid pour le compte d’une cliente énigmatique, il s’embarque dans une quête de dépaysement dont il perd rapidement le contrôle – mais l’a-t-il jamais eu ? Il devient le jouet de manigances obscures qui le jettent dans des péripéties auxquelles il n’aurait jamais osé aspirer. Lesquelles outrepassent bientôt tous ses rêves – voire ses pires cauchemars.

Un corps tropical est le roman des aventures d’un candide contemporain. Sans se départir d’une bonhomie têtue, il découvre l’envers des mirages touristiques, des eldorados sous cloche et des exotismes de brochures commerciales. Loser magnifique lancé malgré lui dans le tourbillon du monde, il fait l’épreuve de sa brutale réalité, des conflits et des trafics en tout genre, au fil d’une épopée absurde, et désopilante.

Finaliste du Prix Wepler 2021.

Auteur

Philippe Marczewski

Philippe Marczewski est né en 1974. Chercheur en neuropsychologie cognitive durant six ans, il a ensuite été libraire pendant seize ans, à Liège. Blues pour trois tombes (…)

Un roman d’aventure tragicomique, profond, hilarant et intelligent !

Et si ce livre est un jour adapté au cinéma, ce que je lui souhaite, son héros ne pourra pas être joué par un autre acteur que Philippe Katerine.

Librairie Le Monte en l'air - Paris

Fantaisie métaphysique, méditation sur la nature du temps, la résistance des corps et des mythes, le second roman du Liégeois Philippe Marczewski est un hilarant et brillant trompe-l’œil.

Sophie Creuz - L'Echo

Journaliste, libraire, écrivain, très grand lecteur, le belge Philippe Marczewski publie l’un des romans les plus originaux de cette rentrée avec Le Corps tropical, qui en appelle autant au grand auteur latino américain Alvaro Mutis qu’à L’homme de Rio de Philippe de Brocca. Au fil du périple hilarant d’un homme ordinaire qui découvre son goût du voyage dans un centre aquatique tropical du nord de la France, et qui deviendra porteur de valise sous les tropiques, il donne un livre qui est autant un roman d’aventures qu’un récit sur l’ailleurs et la prédominance de l’imaginaire colonial dans nos sociétés occidentales. Drôle et brillant, iconoclaste en diable, une véritable découverte !

Yann Nicol - Fête du livre de Bron

Le narrateur adore fréquenter la piscine à vagues du parc tropical d’une ville du nord où il réalise des livraisons hebdomadaires de documents. Cet homme plutôt falot soudain emballé par cet imaginaire exotique, se trouve chargé par une cliente d’une mystérieuse livraison à Madrid. C’est le point de départ d’un roman d’aventures tragicomique qu’on ne lâche pas, celui d’un porteur de valises crédule, qui de fil en aiguille se retrouve au fin fond de la forêt amazonienne malgré lui, comme un exercice grandeur nature du tropical entrevu dans sa piscine. L’ingénuité semble le préserver de tous les dangers du parcours, crocodiles et narcotrafiquants sans pitié compris.

Frédérique Roussel - Libération

Mise à jour…